Sélectionner une page

 

Entre les masses bâties et les espaces ouverts des jardins s’instaure un régime de continuités et de prolongements réciproques.

Ce projet illustre les vertus d’une collaboration fertile entre l’architecte et le paysagiste. La prise en main de la topographie du site met les jardins collectifs en relation de continuité avec les jardins vivriers voisins. La forme des nouveaux jardins raisonne avec celles développées par les potagers existants sur les parcelles de Bezons. 

 

 

gbrusset-bezons 04

 

 

 

gbrusset-bezons 03

 

 

 

gbrusset-bezons 05

 

 

 gbrusset-bezons 01

 

PHOTOGRAPHIE DU  SITE PRE-EXISTANT……………………………………………………………………………………………………………………………………………

gbrusset-bezons-existant